Amélie, chargée de communication multi-secteurs
Amélie M., chargée de communication multi-secteurs
31 octobre 2016
Stéphane, directeur de Ressources Humaines
Stéphane, Directeur des Ressources Humaines
2 novembre 2016

Erwan, charpentier bois après une reconversion professionnelle

Erwan, charpentier
Pouvez-vous vous présenter rapidement ?
Je m’appelle Erwan Le Picard, j’ai 30 ans, je suis morbihanais.

Quels ont été les étapes de votre parcours professionnel? Est-ce qu’il a été évident ?

Alors après un BTS communication à Ploemeur, je me suis dirigé vers un master en communication dans une école de commerce sur Nantes. Mon objectif était de travailler en agence de communication au poste de chef de projets. Par la suite je me suis de plus en plus spécialisé dans le « digital ». A la suite d’un dépôt de bilan de l’agence dans laquelle je travaillais, j’ai décidé de créer mon activité de consultant. Quelques expériences ont commencé à me faire entendre un problème de rythme et d’adéquation entre ce que j’aurais voulu être et ce que j’étais à cet instant. Je me suis posé pas mal de questions, qui m’ont amenées à un changement de cap : terminé la communication et direction la charpente (c’est un raccourci bien entendu).
Je me suis donc formé et j’ai passé mon diplôme de charpentier bois. Ensuite, j’ai travaillé en intérim. Cela a débouché sur un poste en CDI qui vient malheureusement de se terminer suite au dépôt de bilan de l’entreprise. Je suis donc à l’écoute de toute opportunité et je mène en parallèle la fabrication de ma maison en bois bien entendu !

Quelle est l’expérience qui vous a le plus marquée ? Pourquoi ?
L’expérience qui m’a le plus marquée… La première fois qu’un patron en charpente m’a fait confiance ! Son ouverture d’esprit et sa capacité à transmettre m’ont beaucoup aidées, alors que j’étais emprunt de quelques doutes sur cette reconversion. Cela fait du bien de retrouver de l’humain dans les relations de travail et le vrai sens du travail en équipe.

Comment décrieriez-vous votre parcours pro ?
Riche : en expériences et en compétences acquises, et c’est pas terminé : on apprend tous les jours et de tout le monde.
Humain : Des rencontres permettent de se conforter dans nos choix, ou bien de s’y confronter. Quoi qu’il en soit, il en ressort toujours du positif.
Ethique : Je ne pourrai pas faire des tâches qui vont à l’encontre de mon éthique, je reste fidèle à mes convictions tout en me donnant à 100% dans ce que je fais.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier aujourd’hui ?
J’aime travailler à l’extérieur, être de A à Z sur un projet, en connaître sa finalité, et le travail d’équipe.

Si vous vous replacez des années en arrière, est-ce que votre orientation a été un sujet important lors de votre parcours scolaire ? 
C’était un sujet important mais je pense qu’il faudrait arrêter de faire une séparation entre les métiers intellectuels et les métiers manuels. Ce clivage est plein de clichés. J’aurais aimé que l’on nous amène en 3ème aux olympiades des métiers par exemple…
Je regrette un manque d’accompagnement personnalisé à mon époque.
Plus généralement, quel conseil donneriez-vous à un jeune en phase de professionnalisation ou à une personne en poste aujourd’hui qui se questionne sur son quotidien ?
Il faut s’écouter (ne pas suivre les autres, ou ce que les autres souhaitent).
Tout ira bien, ayez confiance en vous, avec du travail tout est possible.
Et en petit mot de la fin.. que pourrions-nous souhaiter à notre Test d’Evaluation et d’Orientation, TEO ?
e souhaite à TEO de permettre de trouver le bon chemin à un grand nombre de personnes à la recherche de leur orientation.

Merci beaucoup Erwan !

Vous aussi, vous vous posez des questions sur votre avenir ? Sur vos capacités ? Passez votre TEO !

COMMENTER SUR FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *